Tag Archives: France

Domhnall MacAuleyDomhnall MacAuley is a CMAJ Associate Editor and professor of primary care in Northern Ireland, UK

CMAJ and other medical journals have called for medical leadership on climate change and related issues. Kirsten Patrick’s recent editorial addresses physicians responsibility as agents for change. But what happens if you do speak out? ...continue reading

Domhnall MacAuleyDomhnall MacAuley is a CMAJ Associate Editor and a professor of primary care in Northern Ireland, UK

 

French general practitioners went on strike today. It’s part of an extended period of industrial action that includes refusing to process paperwork and a number of planned medical centre closures. Not every GP could participate today, however, due to a flu epidemic sweeping across France. Doctors had already closed their offices during December but there was little response from Marisol Touraine, the Minister for Health, and this was part of their planned efforts to maintain pressure.

Money is one problem. The agreed fees paid by l'Assurance Maladie seem modest. Doctors are paid €23 euro per consultation with reported average earnings for 2013 of just over ...continue reading

ramond_photoDr. Aline Ramond-Roquin Département de Médecine Générale et Laboratoire d'Ergonomie et d'Epidémiologie en Santé au Travail; Faculté de Médecine d'Angers, France
Actuellement détachée au Québec, Canada

« Alors comme ça tu fais de la recherche en médecine générale? Et ça consiste en quoi? Et tu travailles dans quel service hospitalier? » La spécificité de la recherche en médecine générale est loin d’être (re)connue au sein de la communauté médicale, y compris généraliste. Mais difficile de nier que cette recherche est peu développée en France, et insuffisamment diffusée! Sans doute parce que la réforme de 1958, en adossant les facultés de médecine aux hôpitaux pour créer les « centres hospitaliers universitaires », concentra la recherche médicale dans les hôpitaux, excluant de fait les médecins généralistes. Sans doute aussi parce que l’exercice de la médecine générale est essentiellement libéral, avec un paiement à l’acte majoritaire. Sans doute encore pour beaucoup d’autre raisons, historiques, socio-culturelles, et j’en passe, les généralistes eux-mêmes n’étant certainement pas totalement étrangers à cet état de fait…

Pourtant, la recherche en médecine générale se développe en France actuellement. Pourtant, comme d’autres collègues généralistes, je fais de la recherche en parallèle de mon activité clinique. Pourtant, ce qui était impossible il y a quelques années est envisageable aujourd’hui… Pourquoi? ...continue reading